Tout savoir du taux d’impression

Qu’est-ce que le taux d’impression ?

Une impression désigne chaque fois qu’une annonce publicitaire s’affiche sur l’écran d’un utilisateur. C’est une mesure de la visibilité, c’est-à-dire, combien de fois une annonce est vue, même si elle n’est pas cliquée. Le taux d’impression est un indicateur essentiel en marketing digital qui évalue le pourcentage de fois où une annonce est effectivement diffusée par rapport au nombre total de fois où elle aurait pu être diffusée. Cela donne un aperçu de la visibilité et de la pénétration de vos annonces publicitaires. En d’autres termes, le taux d’impression est calculé en divisant le nombre d’impressions reçues par le nombre total d’impressions possibles, puis en multipliant par 100 pour obtenir un pourcentage.

Comment Google Ads estime le taux d’impression ?

Lorsqu’un utilisateur effectue une recherche ou visite un site partenaire, Google Ads procède à une évaluation des annonces éligibles afin de déterminer celles qui seront diffusées. Ce processus repose sur un système d’enchères où les annonces sont classées en fonction de l’enchère maximale et de la qualité de l’annonce.

Les principaux facteurs de classement incluent :

  1. L’enchère maximale : Il s’agit du montant maximum que vous êtes prêt à payer pour un clic sur votre annonce. Une enchère plus élevée peut augmenter vos chances de diffusion, mais ce n’est pas le seul facteur déterminant.
  2. Le score de qualité : Google évalue la pertinence et la qualité de votre annonce et de votre page de destination. Ce score est influencé par la pertinence de l’annonce, le taux de clic attendu ainsi que l’expérience de la page de destination.
  3. L’impact des extensions d’annonces : Les informations supplémentaires que vous ajoutez à vos annonces, comme les liens annexes ou les numéros de téléphone, peuvent également influencer la décision de diffusion de Google Ads.

En combinant ces facteurs, Google Ads calcule un classement pour chaque annonce. Les annonces les mieux classées sont diffusées, ce qui affecte directement le taux d’impression. Si votre annonce n’est pas diffusée aussi souvent que possible, cela peut être dû à une faible enchère, un faible score de qualité, ou un budget limité.

Comment se calcule le taux d’impression ?

Le calcul du taux d’impression est une opération simple mais importante pour évaluer l’efficacité de vos campagnes publicitaires. La formule de base est :

Taux d’impression = (nombre d’impressions / nombre d’impressions possibles) × 100

Voici un exemple détaillé pour illustrer ce calcul :

Supposons que vous gérez une campagne publicitaire sur Google Ads. Au cours d’une période donnée, vos annonces ont été diffusées 750 fois. Cependant, Google Ads rapporte que votre annonce aurait pu être diffusée 1000 fois si votre budget ou votre classement avait été plus élevé. En appliquant la formule, vous obtenez :

(750 / 1000) × 100 = 75%

Cela signifie que votre annonce a été diffusée 75% du temps où elle aurait pu l’être. Un taux d’impression élevé indique que vos annonces sont diffusées fréquemment, tandis qu’un taux d’impression faible peut suggérer des problèmes de budget ou de pertinence des annonces.

Où trouver son taux d’impression sur Google Ads ?

Pour trouver votre taux d’impression sur Google Ads, suivez ces étapes détaillées :

  1. Connectez-vous à votre compte Google Ads : Accédez à la plateforme Google Ads et entrez vos informations de connexion.
  2. Accédez à l’onglet « Campagnes » : Dans le menu principal, cliquez sur « Campagnes » pour afficher toutes vos campagnes actives.
  3. Sélectionnez la campagne souhaitée : Cliquez sur la campagne pour laquelle vous souhaitez voir le taux d’impression. Cela vous amènera à une vue détaillée de cette campagne.
  4. Cliquez sur l’onglet « Colonnes » : Au-dessus du tableau de bord des performances, vous trouverez un bouton « Colonnes ». Cliquez dessus, puis sélectionnez « Modifier les colonnes » pour personnaliser les données affichées.
  5. Ajouter les colonnes relatives au taux d’impression : Dans le menu de personnalisation des colonnes, recherchez et ajoutez les colonnes suivantes :
  6. Appliquer les modifications : Une fois que vous avez sélectionné les colonnes souhaitées, cliquez sur « Appliquer » pour mettre à jour votre tableau de bord. Vous verrez maintenant ces données dans votre interface Google Ads, ce qui vous permettra de suivre et d’analyser vos taux d’impression de manière détaillée.

Différents taux d’impression par campagne

Le taux d’impression sur le réseau de recherche mesure le pourcentage d’affichages de vos annonces par rapport au nombre total d’opportunités d’affichage. Un taux d’impression élevé sur le réseau de recherche indique que vos annonces sont bien positionnées et apparaissent fréquemment lorsque des utilisateurs effectuent des recherches liées à vos mots-clés.

Le taux d’impression sur le réseau Display reflète la proportion de fois où vos annonces sont diffusées par rapport au nombre total d’opportunités de diffusion sur ce réseau. Par exemple, si vous ciblez des utilisateurs intéressés par le fitness et que votre annonce s’affiche sur des sites web de fitness et des applications de santé, le taux d’impression indiquera combien de fois votre annonce a été vue par rapport à toutes les opportunités d’affichage sur ces plateformes.

Le taux d’impression pour les campagnes Google Shopping mesure combien de fois vos annonces produits apparaissent par rapport au nombre total d’opportunités de diffusion pour les recherches pertinentes. Par exemple, si vous vendez des smartphones et que vos annonces apparaissent lorsque des utilisateurs recherchent « acheter smartphone », le taux d’impression indiquera la fréquence d’affichage de vos annonces par rapport à toutes les opportunités possibles.

Le taux d’impression pour les campagnes Google Hotel Ads mesure la fréquence à laquelle vos annonces hôtelières apparaissent par rapport au nombre total d’opportunités de diffusion pertinentes. Par exemple, si vous gérez un hôtel à Paris et que vos annonces apparaissent chaque fois qu’un utilisateur recherche « hôtel à Paris », le taux d’impression indiquera combien de fois vos annonces ont été affichées par rapport à toutes les opportunités potentielles. Un taux d’impression élevé dans ce contexte signifie que vos annonces sont souvent visibles pour les utilisateurs cherchant des options d’hébergement, ce qui peut augmenter les réservations directes et la notoriété de votre établissement.

Qu’est ce qu’un bon taux d’impression ?

Un bon taux d’impression dépend de plusieurs facteurs, notamment le type de campagne, le secteur d’activité et les objectifs spécifiques de votre campagne publicitaire. En général, un taux d’impression de 70% ou plus est considéré comme bon, car cela signifie que votre annonce est diffusée dans la majorité des cas où elle est éligible.

Cependant, il est important de noter que ce chiffre peut varier. Par exemple, dans des secteurs très compétitifs, un taux d’impression de 50% peut déjà être très satisfaisant. De même, les objectifs de votre campagne influenceront ce qui constitue un bon taux d’impression. Pour une campagne visant à maximiser la notoriété de la marque, un taux d’impression élevé est crucial, tandis qu’une campagne ciblant des conversions spécifiques pourrait se concentrer davantage sur le taux de clics (CTR) et le coût par conversion (CPA).

Quels sont les indicateurs liés au taux d’impression sur Google Ads ?

Le taux d’impressions est le pourcentage d’impressions reçues par rapport au nombre total d’impressions possibles.

Le taux d’impressions de haut de page absolues indique le pourcentage d’impressions où votre annonce apparaît en première position, au-dessus des résultats de recherche organiques. Cet indicateur est crucial pour évaluer la visibilité de vos annonces en haut de page, ce qui peut avoir un impact significatif sur le taux de clics et les conversions. Un taux élevé d’impressions de haut de page absolues signifie que votre annonce est fréquemment vue par les utilisateurs dès le début de leur recherche, augmentant ainsi les chances de clics et d’interactions.

Ce taux mesure le pourcentage d’impressions manquées en raison d’un budget insuffisant. Si votre budget quotidien est trop faible, votre annonce peut ne pas être diffusée chaque fois qu’elle est éligible, ce qui réduit votre taux d’impression global. Par exemple, si votre budget quotidien est épuisé en milieu de journée, vos annonces ne seront pas diffusées pour le reste de la journée, ce qui entraîne des opportunités manquées.

Le taux d’impression perdu pour cause de classement indique le pourcentage d’impressions manquées en raison d’un classement insuffisant de vos annonces. Un classement bas peut être dû à une enchère trop faible, une faible qualité de l’annonce ou une mauvaise expérience de la page de destination. Pour améliorer ce taux, il est essentiel d’optimiser les éléments qui influencent le classement de votre annonce, comme l’enchère maximale, la pertinence des mots-clés et la qualité de la page de destination.

Comment augmenter son taux d’impression ?

Le mode d’enchère impression cible permet de définir un objectif de taux d’impression que Google Ads va s’efforcer d’atteindre. Vous pouvez choisir de cibler un taux d’impression spécifique, par exemple 90% des impressions en haut de page. Google ajustera automatiquement vos enchères pour maximiser les chances d’atteindre cet objectif. Cela peut être particulièrement utile pour les campagnes de notoriété de marque, où la visibilité maximale est une priorité.

Pour activer ce mode d’enchère :

  1. Accédez à votre campagne : Connectez-vous à votre compte Google Ads et sélectionnez la campagne souhaitée.
  2. Ouvrez les paramètres de la campagne : Cliquez sur « Paramètres » dans le menu de la campagne.
  3. Sélectionnez « Stratégie d’enchères » : Choisissez « Part des impressions cible » comme stratégie d’enchères.
  4. Définissez votre objectif de part d’impression : Spécifiez le pourcentage de part d’impression que vous souhaitez atteindre et la position (n’importe où sur la page, en haut de page, ou en haut de page absolue).
  5. Enregistrez les modifications : Appliquez les changements pour que Google Ads commence à ajuster vos enchères en fonction de cet objectif.

Affiner son ciblage signifie définir plus précisément les critères selon lesquels vos annonces seront diffusées. Un ciblage plus précis peut augmenter la pertinence de vos annonces, améliorer leur classement et, par conséquent, augmenter le taux d’impression. Voici quelques méthodes pour affiner votre ciblage :

  1. Utilisez des mots-clés pertinents : Sélectionnez des mots-clés qui sont directement liés à votre produit ou service. Utilisez des outils comme le Planificateur de mots-clés de Google pour trouver des termes de recherche pertinents et à fort volume.
  2. Segmentez votre audience : Utilisez les options de ciblage démographique et par centres d’intérêt pour atteindre des segments spécifiques de votre public. Par exemple, ciblez des groupes d’âge, des sexes ou des intérêts spécifiques pour maximiser la pertinence de vos annonces.
  3. Ajustez les paramètres géographiques : Si votre entreprise est locale, ciblez des zones géographiques spécifiques pour vous assurer que vos annonces sont vues par des utilisateurs situés dans votre zone de service.
  4. Utilisez le ciblage par appareil : Adaptez vos enchères et vos annonces en fonction des types d’appareils utilisés par votre audience (ordinateurs de bureau, mobiles, tablettes).

Le coût par mille impressions (CPM) est une mesure qui peut influencer directement votre taux d’impression. Réduire le CPM peut rendre vos annonces plus compétitives sans augmenter significativement le budget global. Voici comment faire :

  1. Améliorez la qualité de vos annonces : Des annonces de haute qualité obtiennent généralement un meilleur classement et un CPM plus bas. Assurez-vous que vos annonces sont pertinentes, attrayantes et bien rédigées.
  2. Ciblez des audiences plus spécifiques : Une audience bien définie peut améliorer la pertinence et réduire le CPM. Par exemple, au lieu de cibler tous les utilisateurs intéressés par le fitness, ciblez spécifiquement ceux intéressés par le yoga ou la musculation.
  3. Optimisez vos enchères : Utilisez les enchères intelligentes pour ajuster automatiquement vos enchères en fonction des chances de conversion. Cela peut aider à réduire le CPM tout en maintenant un taux d’impression élevé.
  4. Utilisez des formats d’annonces variés : Parfois, un format d’annonce différent peut réduire le CPM. Par exemple, les annonces vidéo peuvent parfois avoir un CPM plus bas que les annonces graphiques.
consultant google ads yohan cheneau

Yohan Chéneau

Consultant Google Ads

Laisser un commentaire

Besoin d'aide ?

Contactez-nous pour obtenir des conseils de professionnels !